Fate/Stay Night : Fate (Realta Nua) partie 1

Fate001

Emiya Shirô et l’Esprit Héroïque Saber

Fate/stay night est un visual novel japonais publié par TYPE-MOON en 2004, puis adapté sous forme de manga, de films d’animation, de séries télévisées d’animation, de romans et de jeux vidéo. On y suit les aventures de Shirô, un jeune homme qui, après avoir perdu sa famille dans un incendie, a été adopté par un mage, Emiya Kiritsugu, qui lui a enseigné quelques notions de magie. Suite à la mort de son père adoptif, Shirô a continué, avec un succès relatif, à s’exercer en secret à la magie. Un  jour, en s’exerçant, il invoque un puissant Esprit Héroïque, Saber, et se retrouve malgré lui impliqué dans une guerre de mages.

Les choix que Shirô prend au cours de son aventure influencent le cours de la guerre et aboutissent à différents dénouements. Fate/stay night se divise en trois grands univers possibles, ou trois routes : FateUnlimited Blade Words et Heaven’s Feel. Il est Fate019à noter que l’on doit compléter la lecture de Fate pour accéder à Unlimited Blade Works, puis compléter la lecture d’Unlimited Blade Works pour accéder à Heaven’s Feel.

Dans cet article, je m’intéresserai plus particulièrement à la route Fate du visual novel. C’est la première route à laquelle on a accès, aussi contient-elle un grand nombre de scènes d’exposition. Alors que de nombreux éléments narratifs ne sont pas expliqués, la majorité du texte sert à apporter des explications sur le contexte de l’histoire. On a ainsi droit à une visite de la ville, une présentation des élèves et des enseignants du lycée où étudie Shirô et à une multitude d’informations sur la magie et la Guerre du Graal. Le personnage focal du début de l’histoire n’est pas Emiya Shirô, mais Tohsaka Rin, Fate026une jeune mage qui étudie au même lycée que lui. Elle s’adresse directement au lecteur pour partager ses connaissances concernant la magie.

Si les dessins sont superbes, les boucles musicales sont souvent trop courtes (environ 15 secondes), mais au moins on change régulièrement de scène.

Quant à l’interface, elle est très simple et permet d’avancer aussi vite qu’on le désire ou bien de revenir en arrière facilement au moyen de la souris ou des flèches du clavier. Ainsi, si l’on veut explorer toutes les possibilités en faisant des différents choix, Fate006on ne perd pas de temps à relire ce qu’on connaît déjà.

Au niveau des personnages, on remarque souvent un décalage entre une attitude enfantine et un vocabulaire adultes. Je songe, entre autres, à une scène où trois lycéennes préfèrent dîner dans un local de classe qu’à la cafétéria. Leur attitude et leurs interactions dans cette scène donnent l’impression qu’elles ont douze ans, mais l’une d’entre elles dit : « if we did sit with Tohsaka, the men’s glares would be annoying as hell », ce que l’on pourrait traduire par « si l’on s’asseyait avec Tohsaka, les regards des hommes seraient particulièrement agaçants. » Cette réflexion inscrit le personnage dans une pensée plus adulte, d’autant plus qu’elle utilise un Fate010équivalent du mot « hommes » plutôt qu’un mot comme « garçons » pour désigner des étudiants de son âge.

Quant à l’histoire, après une courte scène avec Shirô et un aperçu de l’enfance de Tohsaka Rin, elle suit Rin de manière assez linéaire, ne laissant d’ailleurs aucun choix au lecteur pendant assez longtemps. Cela commençait à m’ennuyer quant l’Esprit Héroïque Lancer est entré en scène. Il suffisait d’un peu d’action pour me replonger dans l’histoire, même si je n’ai toujours aucune influence sur les événements.

Fate008Je poursuis ma lecture de Fate/stay night et je vous reviendrai bientôt avec la seconde partie de cet article. En attendant, n’hésitez pas à partager votre opinion sur le visual novel et ses différentes adaptations dans les commentaires!

20 janvier 2015 : La seconde partie de cet article est maintenant disponible. Cliquez ici pour en faire la lecture.

À propos de emerancega

J'ai 23 ans, une collection de cubes Rubik et un amour inconditionnel pour la littérature.
Cette entrée, publiée dans Critiques et commentaires, est marquée , , , , , , . Mettre ce permalien en signet.

2 réponses à Fate/Stay Night : Fate (Realta Nua) partie 1

  1. J’aime tes commentaires et j’ai hâte de voir tes réactions pour la suite!
    Cependant, les néophytes ne peuvent pas vraiment savoir ce qu’est un visual novel rien qu’en lisant ton blog.

    J’aime

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s