Edgar Gousse, à la croisée des Amériques

EGousseCauserie

Georges Hélal et Edgar Gousse

Enseignant, poète, romancier, essayiste, critique littéraire et éditeur, Edgar Gousse affirme se soumettre au diktat de la littérature, écrire par obligation, pour ne pas étouffer, ce qui explique peut-être pourquoi il est si prolifique.

C’est dans le cadre d’une soirée organisée par l’EFA (les Écrivains francophones d’Amérique) que, mardi le 30 septembre dernier, l’écrivain est allé à la rencontre de ses lecteurs.

CafedeDaAhuntsic

Le comptoir du Café de Da, où avait lieu la rencontre

Après avoir été présenté par Georges Hélal de l’EFA, M. Gousse a entamé la lecture d’extraits de son recueil de poésie inédit Je ne danse qu’avec des femmes nues. Les poèmes érotiques, en appelant à chacun des cinq sens, ont plongé l’assistance dans une atmosphère de contemplation. Comme hypnotisés par la voix de l’écrivain, les spectateurs sont restés suspendus à ses lèvres jusqu’à la fin de la lecture, qui s’est suivie de citations et de réflexions au sujet de l’écriture, des critiques littéraires et de la figure de l’écrivain. La voix d’Edgar Gousse est si envoûtante que, comme l’ont fait remarquer plusieurs personnes présentes, l’on prendrait plaisir à l’entendre réciter une liste d’épicerie.

PublicEGousseC’est dans une ambiance amicale que l’auteur a ensuite répondu aux questions de l’assistance, questions dont la pertinence et la finesse étaient la preuve que chacune des syllabes précédemment prononcée par M. Gousse avait été assimilée. À travers ses réponses, l’écrivain s’est révélé un peu plus.

Par exemple, il a expliqué son rapport très différent à ses romans et à ses poèmes. Selon lui, pour écrire un roman comme les siens, « il suffit d’ouvrir les yeux, le matériau est là. » Quand à ses poèmes, il les perçoit comme l’aboutissement d’une attente douloureuse.

Né en Haïti mais ayant vécu aussi bien à Montréal qu’en Amérique latine, Edgar Gousse écrit en trois langues : le créole, le français et l’espagnol. Interrogé sur son rapport à ses différentes langues d’écriture, il affirme que si le créole est la racine et le français la langue d’usage, son rapport à l’espagnol est plus sentimental. Pour lui, c’est « une belle femme dans un lit bien fait. »

EdgarGousseetEmeranceGA

Edgar Gousse et moi

Après cette période de questions, Edgar Gousse a terminé la soirée en lisant un extrait de son roman Ne dites pas à ma mère que je suis une salope. De son propre aveu, ce n’est pas son meilleur texte, mais les chaleureuses intonations de sa voix ont donné à la scène entre les deux fiancés une dimension nouvelle.

C’était une très belle rencontre d’auteur et j’ai passé une excellente soirée. J’espère avoir la chance de participer aux prochaines activités de l’EFA. D’ici là, je vous invite à consulter régulièrement mon calendrier pour vous tenir au courant des événements littéraires gratuits ayant lieu à Montréal.

À propos de emerancega

J'ai 25 ans, une collection de cubes Rubik et un amour inconditionnel pour la littérature.
Cette entrée, publiée dans Évènements, est marquée , , , , . Mettre ce permalien en signet.

5 réponses à Edgar Gousse, à la croisée des Amériques

  1. virginie dit :

    I congradulate Professor Gousse for a job well done, I can’t wait to see more of him in discussions or conferences.

    J’aime

  2. Vitran Tess dit :

    Le poète et romancier Edgard Gousse a su émerveiller son auditoire par une lecture quasi scénique de quelques uns de ses poèmes. La beauté, la lascivité, la candeur et la joie sont les thèmes récurrents des textes poétiques qu’il a eu la générosité de partager avec cette assistance ébahie devant cet écrivain dont l’oeuvre est produite dans trois langues: français, espagnol et créole haïtien. Les amateurs de littérature présents à cette soirée n’auront eu que des moments de délice à l’écoute de ce grand poète. Malheureusement peu connu du public «lettré».

    Aimé par 1 personne

  3. silme Gerson Fedot dit :

    La poesie fait la mousse Sur le litoral de son ocean, son âme ne vit que dans Sa Muse dentlée de proses, autre dit un oiseau tripède.

    J’aime

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s