Storybird, ou la démocratisation du processus créatif

Lark03Manque d’inspiration? Il y a une application pour ça! Plusieurs, en fait, mais commençons par une : Storybird. Cette plateforme de création littéraire encourage ses usagers à utiliser la banque d’illustrations placée à leur disposition pour composer des histoires plus ou moins longues, ou de courts poèmes.

Les longform stories, ou « histoires à forme longue », sont centrées sur le texte, quoique toujours accompagnées d’images, et peuvent contenir de nombreux chapitres. Les picture books, ou « livres d’images », laissent plus de place aux illustrations, qui occupent la majeure partie de chaque page, tout en permettant d’écrire librement du texte. Les poems, ou «poèmes », sont composés d’une image carrée et de quelques mots.

Lark07

Lark pour iOS permet de créer des poèmes et de les partager sur Storybird

Si l’on peut écrire ce que l’on veut dans une histoire à forme longue ou dans un livre d’image, on ne dispose que d’une sélection limitée de mots pour composer un poème, à la manière d’une poésie de frigo. La contrainte est un puissant moteur de création, mais elle demande souvent un moment d’ajustement. En effet, il y a beaucoup moins de choix de mots dans l’interface de création de poèmes de Storybird que sur ma boîte en métal (quoi? le frigo était pris!) et j’ai moi-même dû abandonner plusieurs idées, faute de in (dans/en) ou de we (nous/on).

La version pour iOS de Storybird, Lark, se limite à la création, à la lecture et au partage de poèmes, mais a le mérite de jouir d’une interface tactile et permet de composer et de lire des poèmes en faisant son lavage ou en préparant à manger, expérience fort agréable. Dès la publication de ma première création, j’eus le plaisir de constater que je recevais déjà des commentaires positifs.

C’est là une des grandes forces de Storybird : sa communauté est très active, et surtout, s’exprime toujours avec savoir-vivre. Et pour cause : les créations littéraires et les commentaires sont soumis à une modération si efficace qu’on se rend à peine compte du délai de publication. On n’y retrouve pas toujours de critiques détaillées et constructives, mais on est certain de ne jamais y lire d’injures. Cela fait de Storybird un excellent outil pour les enseignants et les parents désireux d’encourager les jeunes à écrire. Storybird met d’ailleurs de nombreux outils à disposition des enseignants, entièrement gratuitement. Voyez-en quelques exemples dans cette vidéo (en anglais) :

Sur iOS comme sur navigateur web, l’interface est esthétique, son utilisation, intuitive. Il est facile de commencer à créer et difficile de détacher son regard des illustrations. C’est aussi une expérience collective, et ce à plusieurs niveau : en effet, en plus de pouvoir partager ses créations et commenter celles des autres, on peut inviter quelqu’un à contribuer à la composition d’une histoire à forme longue ou d’un livre d’images. J’adore cette option, mais j’aimerais aussi beaucoup en voir une qui permettrait d’inviter ses amis à utiliser la même image et la même sélection de mots pour créer un poème.

Enfin! je vous laisse, un nouveau chapitre vient de s’ajouter à une histoire que je suis…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

À propos de emerancega

J'ai 23 ans, une collection de cubes Rubik et un amour inconditionnel pour la littérature.
Cette entrée, publiée dans Applications, Applications iOS, Inspiration, Internet, est marquée , , , , , , . Mettre ce permalien en signet.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s