Bibliothèque d’incipits : M à P

Je poursuis ma petite « Bibliothèque d’incipits » amorcée ici. J’en suis à la lettre M (dans l’ordre alphabétique des patronymes des auteurs).

marquez« Le jour où il allait être abattu, Santiago Nasar s’était levé à cinq heures et demie du matin pour attendre le bateau sur lequel l’évêque arrivait. Il avait rêvé qu’il traversait un bois de figuiers géants sur lequel tombait une pluie fine, il fut heureux un instant dans ce rêve et, à son réveil, il se sentit couvert de chiures d’oiseaux. » (Chronique d’une mort annoncée, Gabriel Garcia Márquez, 1981, traduction Claude Couffon 1981)

Je m’émerveille toujours de constater comment aussi peu de mots peuvent ramener autant de souvenirs à ma mémoire et me replonger dans l’atmosphère d’une œuvre de fiction que je n’ai pas lue depuis plusieurs années.

« Au grand galop de mon cheval, je paradais parmi les ventilateurs. » (Le sabotage amoureux, Amélie Nothomb, 1993)

NothombPagesLa principale raison pour laquelle je chéris ce roman est la grande maîtrise avec laquelle la narratrice mélange réflexions enfantine et vocabulaire complexe et varié. Dès la première phrase, elle plonge le lecteur ou la lectrice dans son univers. Je ne peux m’empêcher de citer ici deux phrases du roman que j’ai toujours appréciées (non sans jalouser Nothomb d’en être l’auteure) : « C’est sérieux, puisque c’est un mot » et « Grâce à l’ennemi, ce sinistre incident qu’est la vie devient une épopée. »

« Une enveloppe cachetée est une énigme qui en renferme d’autres. Celle-ci, une grande et grosse enveloppe de papier kraft, était marquée du sigle du laboratoire en son angle inférieur gauche. Et tandis qu’elle s’apprêtait à l’ouvrir, qu’elle la soupesait tout en cherchant un coupe-papier parmi les pinceaux, les flacons de peinture et de vernis, Julia n’imaginait nullement à quel point ce geste allait changer sa vie.
« En fait, elle savait déjà ce que contenait l’enveloppe. Ou du moins, comme elle allait le découvrir plus tard, elle croyait le savoir. Et c’est sans doute pourquoi elle ne sentit aucune émotion particulière jusqu’à ce qu’elle sorte les épreuves photographiques de l’enveloppe, qu’elle les étale sur la table et qu’elle commence à les regarder, vaguement étonnée, retenant son souffle. Elle comprit alors que La Partie d’échecs allait être autre chose qu’un simple travail de routine. Dans son métier, il n’était pas rare de faire des trouvailles imprévues en restaurant des tableaux, des meubles ou des reliures anciennes. Depuis six ans qu’elle était restauratrice, elle avait vu d’innombrables esquisses abandonnées, correction d’originaux, retouches, repentirs d’artiste ; et même des falsifications. Mais jamais encore une inscription marquée sous la peinture d’un tableau : trois mots que révélait la photo aux rayons X. » (Le tableau du maître flamand, Arturo Pérez-Reverte, 1990, traduction Jean-Pierre Quijano 1993)

PerezRevertePour moi qui aime le suspense et l’art ancien, il n’en faut pas plus pour me décider à lire un roman (je garde d’ailleurs un bon souvenir de ma lecture de celui-ci). J’adore les enveloppes, aussi, leur ouverture (ou leur réception) est l’excuse parfaite pour l’exposition des personnages ou de la situation initiale, en plus d’attirer la curiosité. Petit exercice : 1. Laissez traîner une feuille de papier sur une table et personne ne s’en préoccupera. 2. Mettez la feuille dans une enveloppe et observez. Note : ça fonctionne même pour les chats (il préfèrent jouer avec des objets plus compacts).

ZenithTitre

Pour aller plus loin… Savez-vous reconnaître les incipits des grands classiques? Testez vos connaissances en cliquant ici!

À propos de emerancega

J'ai 23 ans, une collection de cubes Rubik et un amour inconditionnel pour la littérature.
Cette entrée, publiée dans Inspiration, est marquée , , , , . Mettre ce permalien en signet.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s