Samedi soir au Salon du livre de Montréal

DSCN1026

Guillaume Corbeil, Stéphane Dompierre, Mélissa Verreault et Caroline Allard

Du 19 au 24 novembre 2014 avait lieu la 37e édition du Salon du livre de Montréal, sous le thème Montréal, francosphère du livre. J’ai eu la chance d’y passer deux soirées, soit mercredi le 19 et samedi le 22, et je voulais partager avec vous, chers lecteurs, les rencontres que j’ai faites et les événements auxquels j’ai assistés. Cliquez ici pour lire ce que j’ai vu et entendu mercredi soir!

Samedi, j’ai commencé la soirée en assistant à une table ronde animée par Caroline Allard. Ses invités, Guillaume Corbeil, Stéphane Dompierre et Mélissa Verreault, se sont exprimés au sujet de l’érotisme en littérature. Pour en savoir plus, je vous invite à consulter mon compte-rendu de l’événement.

Revolte

Félix D. Corbeau

Après cette table ronde, j’ai rencontré Félix D. Corbeau au kiosque des Éditions Révolte. Le jeune auteur y a publié des recueils où l’on retrouve plusieurs textes brefs : contes, essais, nouvelles et fables. Il aime tout particulièrement la combinaison du genre fabulaire et de la peur.

J’ai ensuite rencontré l’historien et écrivain Jacques Lacoursière. Il m’a montré les trois albums du journal Boréal Express. Le périodique, publié à partir de 1962, retrace l’histoire du Québec selon un principe simple : les numéros sont datés du 31 décembre de chaque année, à partir de 1524. On y retrouve donc l’histoire présentée sous forme d’actualités, d’entrevues de personnages historiques, d’articles d’opinion et même de superbes caricatures (de Lévis Martin). On retrouve ainsi, au fil du temps, des titres tels que « C’est prouvé, la Terre est ronde », « L’algonquin est la langue la plus courante », « La Nouvelle-Écosse, une colonie en plein épanouissement » ou « Les États-Unis d’Amérique se déclarent indépendants. »

LacoursiereauSLM

Jacques Lacoursière

On souvent tendance à voir l’histoire comme quelque chose de statique. C’est passé, c’est écrit, c’est immuable. Le Boréal Express nous rappelle comment, avant qu’un événement historique ne se produise, tout est encore possible. On découvre ainsi une approche très dynamique de l’histoire. Je vous invite à le constater par vous-même en consultant en ligne des extraits des trois albums : Le Boréal Express 1524-1760 Le Boréal Express 1760-1810 Le Boréal Express 1810-1841.

Si vous résidez dans la région de Montréal et que voulez, vous aussi, rencontrer des auteurs et assister à des événements littéraires, je vous invite à consulter mon calendrier littéraire montréalais. Je le mets à jour régulièrement pour vous tenir informés des événements gratuits ou à contribution volontaire ayant lieu à Montréal.

À propos de emerancega

J'ai 23 ans, une collection de cubes Rubik et un amour inconditionnel pour la littérature.
Cette entrée, publiée dans Évènements, est marquée , , , , , , , . Mettre ce permalien en signet.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s