Que regarder après Féminin/Féminin ? partie 3

La première saison de Carmilla vient de se terminer. Dans l’attente d’une seconde saison (du moins, j’espère qu’il y aura une seconde saison), je me suis intéressée à trois autres webséries récentes mettant en vedette des lesbiennes.

OutWithDad

Out With Dad

Avec 3 saisons actuellement disponibles en ligne, la série anglophone Out With Dad offre plusieurs heures de contenu divisé en courts épisode d’une durée variant de 3 à 14 minutes. Les personnages centraux sont une adolescente, Rose, et son père monoparental Nathan. Rose commence à peine à explorer l’attirance sexuelle et les relations amoureuses. Quand à Nathan, il commence à deviner l’homosexualité de sa fille, sans lui en parler.
On remarque, au cours de la série, une certaine expérimentation au niveau des procédés narratifs. Ainsi, on peut assister parallèlement à une conversation entre Rose et Nathan et au dialogue intérieur de chacun des deux personnages, ou encore à un épisode accompagné de musique, du début à la fin, où la danse et les paroles de chansons permettent d’exprimer autrement ce que ressentent les différents personnages. La série est plutôt amusante et les personnages sont attachants. Je vous invite à découvrir dès maintenant le premier épisode :

FletcherPrivateEye

B.J. Fletcher : Private Eye

Les trois saisons de la série anglophone B.J. Fletcher : Private Eye mettent en scène les enquêtes de la détective privée B.J. Fletcher, mais aussi sa vie personnelle. La série utilise les éléments classiques d’une série d’enquêtes (lieu, date et heure affichés à l’écran au début de chaque scène, etc.), mais à la différence des Hercule Poirot et Sherlock Holmes de ce monde, Fletcher est tout sauf efficace. Les personnages, assez caricaturaux, sont amusants, mais il est difficile de s’y attacher car, surtout au début de la série, ils sont assez unidimensionnels. L’intérêt principal de la série réside dans l’évolution de la relation entre Fletcher et sa meilleure amie Georgia, laquelle l’aide dans ses enquêtes. Ça ne suffit pas à me tenir en haleine, personnellement, mais je sais que la série a connu un certain succès, aussi je vous invite à découvrir par vous-même si elle vous intéresse. Après tout, c’est gratuit et les épisodes ne durent que sept minutes chacun.

Visionner le premier épisode

VeniceTheSeries

Venice The Series

La série anglophone Venice The Series a su rejoindre des milliers d’internautes avec son style de roman-savon et ses épisodes brefs (six minutes environ pour les premières saison, plus jusqu’à vingt-cinq minutes pour la quatrième saison). Le personnage principal, Gina Brogno, est une designer d’intérieur célibataire vivant à Venice Beach en Californie. La série suit également de nombreux membres de son entourage : son ex Ani, son frère Owen, etc. On sent dans leur jeu le plaisir qu’ont eu les acteurs à tourner la série, le montage est efficace et l’image est belle. Constatez par vous-même :

Si vous avez manqué les deux premières parties de cet article, je vous invite à les lire pour découvrir six autres webséries mettant en vedette des lesbiennes : Partie 1 ; Partie 2

À propos de emerancega

J'ai 25 ans, une collection de cubes Rubik et un amour inconditionnel pour la littérature.
Cette entrée, publiée dans Internet, est marquée , , , , . Mettre ce permalien en signet.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s