Fate/Stay Night : Fate (Realta Nua) partie 7

Fate7_078Vous aurez deviné, par le titre de cet article, qu’il s’agit de la septième partie de mon commentaire de lecture au sujet de la route Fate du visual novel japonais Fate/stay night. Si vous n’avez pas déjà lu le début de cet article, je vous invite à le faire : partie 1 partie 2 partie 3 partie 4 partie 5 partie 6 AVERTISSEMENT : Cet article révèle des éléments de l’intrigue de Fate/stay night.

Nous retrouvons Emiya Shirô alors que Lancer vient d’être rappelé par son maître. En l’absence d’un danger immédiat, Shirô met un peu de place dans ses idées et interroge Saber sur son identité. La guerrière s’étonne de cette question.

 »…? What do you mean? I am the Servant Saber.
…You summoned me, so I do not think you should need to confirm it. »

«…? Que veux-tu dire? Je suis le Servant Saber.
…Tu m’as invoquée, alors je ne pense pas que tu devrais avoir besoin d’une confirmation.»

Il apparaît évident que Shirô ne connaît rien à la guerre du Graal et à ses règles, aussi Saber lui apporte certaines explications (Plus d’exposition! Décidement, il faut savoir beaucoup de choses pour comprendre ce visual novel.) À son insu, Shirô a conclu un contrat magique avec Saber. Il reçoitFate7_006 donc trois «sorts de commande», trois sceaux magiques, qui prennent forme physique sur sa main. Ce sont-là trois ordres absolus qu’il peut donner à Saber. C’est là sa propre vie.

Soudain, Saber demande à Shirô de la soigner. Aurait-elle repéré un autre ennemi? Le pauvre jeune homme ne pouvant rien pour l’aider, la guerrière décide d’attaquer immédiatement ceux qu’elle considère comme une menace. Shirô se lance à ses trousses, et arrive juste à temps pour l’apercevoir en train de préparer un coup mortel. « STOP, SABER!!!!!!! » (ARRÊTE, SABER!!!!!!!) hurle-t-il. Elle épargne sa victime. S’approchant de Saber, Shirô avoue ne rien comprendre à ce qui est en train de se passer.

Saber, qui elle-même ne semble pas saisir que Shirô ne comprend rien, explique qu’elle ne laissera pas en vie son ennemi (en l’occurence Tohsaka Rin). Pourtant, Shirô lui a ordonné de baisser son arme. Elle obéit, laissant Rin se relever. C’est à ce moment que Shirô Fate7_021reconnait la jeune mage (comme je l’ai mentionné dans une précédente partie de cet article, Shirô et Rin fréquentent le même établissement scolaire).

La jeune femme sourit (pour être honnête, je ne sais pas si c’est socialement approprié, mais je ne peux pas penser à une meilleure ligne de conduite dans la situation). Contrairement à Saber, Tohsaka Rin comprend tout de suite que notre héros est complètement perdu, aussi elle lui propose de rentrer, promettant plus d’explications.

Fate7_084

Tohsaka Rin

En parlant un peu plus, Tohsaka Rin se rend rapidement compte du manque de connaissances de Shirô au sujet non seulement de la guerre du Graal, mais aussi de la magie en général. Elle explique donc de nombreuses choses : ce que c’est qu’un «sort de commande», comment en utiliser un pour lancer un ordre inconditionnel auquel son Servant sera forcé d’obéir, comment l’utilisation de tous ses sorts de commande signifie la terminaison du contrat avec le Servant (et, vraisemblablement, la mort). Surtout, elle annonce que la guerre du Graal est lancée et que le Master qui survivra aux autres remportera le Saint Graal. Chaque Master a un Servant pour l’assister dans cette Fate7_086Battle Royale.

Shirô a déjà entendu parlé des «Familiers», ces êtres contrôlés par la magie, souvent de petits animaux auxquels un mage confie de menus travaux. Rin explique que les Servants sont des Familiers d’une toute autre catégorie, des héros du passé, du présent ou même du futur. Lorsqu’ils sont invoqués par un Master, le Graal recrée leur âme et leur fournit un corps. Un Servant peut aussi, lorsque nécessaire, accompagner son Master sous forme spirituelle uniquement.

Rin invite Shirô à visiter le faux prêtre de l’église de Kotomine pour plus de renseignements sur la guerre du Graal. Ils se mettent immédiatement en marche, suivis par Saber.

Fate7_093

Saber, couverte pour ne pas attirer l’attention sur son armure, e’ compagnie de Tohsaka Rin

Environ une heure plus tard, Saber se poste devant les portes de l’église pendant que Rin et Shirô entrent dans le lieu de culte. Ce n’est qu’à ce moment que Rin révèle plus d’informations au sujet du faux prêtre qu’ils sont venus rencontrer : Kotomine Kurei, un apprenti du père de Rin. La jeune femme connaît le père Kotomine depuis dix ans, et a été son élève pendant un temps. Aujourd’hui, Kotomine supervise la guerre du Graal.

Fate7_096Shirô explique qu’il ne croit pas qu’il aurait dû être choisi comme Master car il manque d’expérience en magie et il préfèrerait ne pas se être mêlé à la guerre du Graal. Le père Kotomine explique que ce n’est pas son choix. C’est le Graal qui a décidé qui seraient les sept Masters, et ces derniers doivent s’entretuer jusqu’à ce qu’un seul d’entre eux émerge victorieux. Il n’y a que deux façons de cesser d’être un Master : mourir, ou obtenir le Saint Graal et faire le vœu de ne pas être Master. En effet, tel est le pouvoir du Saint Graal : exaucer le souhait de celui ou celle qui le remporte.

Lorsque Shirô s’insurge contre cette règle de s’entretuer pour le Graal, Rin explique qu’en  fait, le gagnant ou la gagnante est le dernier Master dont le Servant est en vie. Seulement, dans la mesure ou la mort d’un Master mène à la disparition de son Servant et qu’un Servant est extrêmement difficile à tuer, les participants de la guerre du Graal sont naturellement amenés à s’entretuer. Kotomine ajoute qu’après la mort de son Master, un Servant peut rester en ce monde jusqu’à ce que son énergie magique Fate7_100s’épuise. Un Master sans Servant peut donc former un contrat avec un Servant abandonné et revenir dans la compétition. C’est pourquoi un Master sans Servant est habituellement mis à mort au plus vite, avant qu’il ou elle ne devienne une menace.

Shirô fait remarquer qu’il pourrait utiliser ses trois sceaux de commande pour rompre son contrat avec Saber et rendre impossible la formation d’un nouveau contrat. Le prêtre admet qu’il s’agit là d’une éventualité qu’il n’avait pas considérée, ne pouvant croire qu’un mage soit d’une telle lâcheté. Sans cacher son mépris, Kotomine offre à Shirô sa protection jusqu’à la fin de la guerre au cas où le jeune homme décide de mettre immédiatement fin à son contrat avec Saber.

Lorsque Kotomine mentionne les précédentes guerres du Graal, Shirô l’interroge. On en apprend donc un peu plus sur l’histoire de la guerre du Graal. L’Église a pour devoir de retrouver le Graal, aussi observe-t-elle de près chacune de ses manifestations possibles. Le Graal de la guerre du Graal est un cas parmi des centaines. Qu’il soit le «vrai» Graal ou non, les faits demeurentFate7_104 : c’est la cinquième fois qu’il se manifeste en deux cents ans, donnant lieu, à chaque reprise, à un affrontement entre sept Masters. La quatrième guerre du Graal date de dix ans à peine. Dix ans… n’est-ce pas la date de l’incendie qui a emporté la famille de Shirô?

Le père Kotomine révèle que l’horreur et la destruction qu’a connues Shirô sont le résultat du souhait du vainqueur de la quatrième guerre du Graal. Sous le choc de cette révélation, notre héros a un malaise. Une fois remis, il se retrouve face à un choix : révoquer les sceaux de commande, ou combattre.

Kotomine

Kotomine

Si les précédentes scènes d’exposition m’avaient ennuyée (voir les troisième et quatrième parties de cet article), la scène de l’église est différente. D’abord, elle n’est pas précédée de quatorze autres scènes d’exposition, ce qui aide beaucoup. Ensuite, elle amène un grand nombre d’éléments nouveaux (le personnage de Kotomine, les précédentes guerres du Graal, etc.) tout en se raccordant à ce qui a déjà été abordé (le contrat entre Servant et Master, le feu qui a dévasté la ville une décennie auparavant, etc.) Finalement, elle pose une question morale intéressante : est-il préférable de combattre, en sachant qu’il faudra bientôt tuer ses semblables, ou bien de ne pas combattre, laissant à des inconnus plus de chances d’obtenir un pouvoir immense et se rendant peut-être indirectement responsable de leurs actions?

Je vous laisse méditer là-dessus. À bientôt!

24 septembre 2016 : La suite de cet article est maintenant disponible. Cliquez ici pour y accéder.

À propos de emerancega

J'ai 23 ans, une collection de cubes Rubik et un amour inconditionnel pour la littérature.
Cette entrée, publiée dans Critiques et commentaires, est marquée , , , , , , . Mettre ce permalien en signet.

Une réponse à Fate/Stay Night : Fate (Realta Nua) partie 7

  1. dark0livi3r dit :

    De toute les scènes d’exposition (et il y en a beaucoup dans le début de Fate stay Night). Celle de Kotomine est une de mes préférés. L’auteur utilise beaucoup d’éléments pour transcrire le malaise de Shirou. La grandeur de Kotomine et sa voix le distingue des autres personnages. Il arrive fréquemment qu’il domine complètement le champ de vision de Shirou. La musique est aussi présente pour confirmer le malaise de Shirou.

    En ce qui concerne les choix. Je te recommande de sauvegarder avant chaque choix. Dans ce jeu, un mauvais choix n’est pas si punitif. Les BAD END arrivent rapidement après un mauvais choix. Ces mauvaises fins font partie intégrante du Visual Novel (chacune doit avoir été vue au moins une fois pour débloquer un épilogue).

    Content que tu te sois rendu après l’avalanche d’exposition du début! Toute scène déjà vue dans le visual novel peut être sautée. Dans les autres routes toutes scènes communes aux trois routes commence avec un menu qui te demandes si tu veux passer à la prochaine scène directement.

    Type Moon vient d’annoncer que Heaven’s Feel sera adapté en une trilogie de films qui débuteront en 2017.

    PS: J’ai fini mon stage et je suis donc homme au foyer pour le mois d’avril. n’hésite pas à m’appeler.

    J’aime

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s