Deux ans

EmeranceGA.com fête aujourd’hui son anniversaire de deux ans. Je viens de déménager, mais dès que je retombe sur mes pattes je poursuivrai la rédaction de mes séries Transitions et Fate/stay night.

D’ici là, je vous invite à découvrir ou à redécouvrir quelques-uns de mes articles préférés :

La fierté au féminin (11 août 2014)
Lancée sur le web en juin 2014, la série Féminin/Féminin présente une perspective rafraîchissante de la communauté lesbienne montréalaise. Pour ma première couverture d’événement pour EmeranceGA.com, j’ai assisté à une discussion au sujet de la série avec ses créatrices Florence Gagnon et Chloé Robichaud.

Voyager avec France Boisvert (25 octobre 2014)
En 2007, l’enseignante, écrivaine et animatrice de radio France Boisvert a entrepris le pèlerinage du chemin de Compostelle pour accomplir une promesse faite à sa défunte tante, une sœur bénédictine. J’ai eu la chance de l’entendre raconter son voyage et lire des extraits de son récit poétique Vers Compostelle lors d’une soirée causerie animée par Mathieu Lavigne.

Priscille Deborah

Priscille Deborah

Tout pour être heureuse (2 mai 2015)
L’artiste peintre Priscille Deborah n’a pas toujours eu le sourire qu’on lui connaît. Il y a neuf ans, elle s’est jetée sous une rame de métro à Paris. Lorsqu’elle s’est réveillée sur un lit d’hôpital, trois membres en moins, elle a dû accepter son nouveau sort et réapprendre à vivre. À sa sortie de l’hôpital, elle s’est enfin consacrée à sa passion pour la peinture. Elle a publié en 2015 Tout pour être heureuse, écrit en collaboration avec Julia Pavlowitch-Beck, pour partager sa recette du bonheur. J’ai assisté à une conférence de Mme Deborah alors qu’elle était de passage à Montréal.

De la présence d’Arsène Lupin dans L’éclat d’obus
Lors de sa publication initiale  en 1915, le roman L’éclat d’obus de Maurice Leblanc ne comprenait aucune mention de son fameux personnage d’Arsène Lupin. Pour sa réédition de 1923, le roman L’éclat d’obus a été remanié pour inclure la participation du célèbre gentleman cambrioleur. Pourquoi cet ajout? Je me suis penchée sur la question.

Parcours d’une grande lectrice : entrevue
Ma grand-mère Carmel Gascon dispose d’une excellente culture littéraire. Pourtant, ses parents lisaient peu et le pensionnat où elle a étudiébookshelf-790392 interdisait la lecture des œuvres de la plupart des grands auteurs francophones tels que Victor Hugo et Honoré de Balzac. Carmel m’a raconté comment elle est entrée en contact avec la littérature et comment elle a bâti sa culture littéraire.

En avant pour une troisième année tout en littérature!

À propos de emerancega

J'ai 23 ans, une collection de cubes Rubik et un amour inconditionnel pour la littérature.
Cette entrée, publiée dans Le site, est marquée , , , , . Mettre ce permalien en signet.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s