Fate/Stay Night : Fate (Realta Nua) partie 10

Vous aurez deviné, par le titre de cet article, qu’il s’agit de la dixième partie de mon commentaire de lecture au sujet de la route Fate du visual novel japonais Fate/stay night. Si vous n’avez pas déjà lu le début de cet article, je vous invite à le faire : partie 1 partie 2 partie 3 partie 4 partie 5 partie 6 partie 7 partie 8 partie 9 AVERTISSEMENT : Cet article révèle des éléments de l’intrigue de Fate/stay night et de The Hunger Games de Suzanne Collins.

fate9_030Nous nous étions laissés peu après que Berserker blesse gravement Saber en combat et qu’Illyasviel von Einzbern révèle l’identité de l’énorme brute : il s’agit d’Héraclès, aussi appelé Hercule. Dans le prologue, Tohsaka Rin décrivait la classe Berserker comme « mad warrior », soit « guerrier fou ». Cette épithète décrit parfaitement Héraclès. En effet, comme vous le savez peut-être déjà, le héros grec, frappé de folie par la déesse Héra, tua ses enfants ainsi que son épouse Mégarée [1].

Toute sa vie, Hercule eut la conviction absolue qu’il ne pouvait être vaincu par un adversaire, quel qu’il fût, et les faits justifièrent sa confiance. L’issue d’un combat engagé par lui état connue d’avance en toute certitude. […]
L’intelligence n’entrait guère dans tout ce qu’il entreprenait, souvent même elle en était manifestement absente. Un jour qu’il se sentait incommodé par la chaleur, il pointa une flèche vers le soleil et menaça de l’éteindre. Une autre fois, comme les flots ballotaient le bateau sur lequel il se trouvait, il dit aux vagues qu’il les punirait si elles refusaient de se calmer. Son intelligence manquait de vivacité mais non ses émotions. […] Il se déchaînait parfois en colères furieuses, qui se révélaient toujours fatales pour les objets souvent innocents. […]

HAMILTON, Edith. La mythologie : Ses dieux, ses héros, ses légendes. Traduit de l’anglais par Abeth de Beughem. 1978, 1997. Alleur : Marabout, 450 pages. Page 205.

J’aurais tendance à affirmer que la meilleure stratégie à employer contre Héraclès serait la ruse… à supposer que quelqu’un d’autre qu’Illya et lui survive à cette scène. Revenons au choix qui s’offre à Emiya Shirô : il peut prendre la fuite avec Rin ou se porter au secours de Saber. Pour être honnête, je n’ai pas l’impression que Shirô soit particulièrement bien équipé pour apporter quelque aide que ce soit à Saber, mais si je me fie aux conseils de Fujimura Taiga « Tiger » quand j’ai visité son dojo [2], la seconde option me semble préférable, puisqu’elle paraît, à priori, la plus dangereuse.

fate9_033

Je choisis la seconde option : sauver Saber. Shirô court en direction de la combattante blessée pour la pousser hors de la trajectoire de Berserker, puis il tombe sur le sol, sans comprendre pourquoi. Il remarque alors sur le sol plusieurs de ses organes et os entourés d’une mare de sang et réalise qu’il s’est placé lui-même dans le chemin de Berserker. Illya, étonnée, fate10_004déclare l’issue du combat « ennuyante » et s’en va, laissant Rin et Saber en vie.

Après la mort de Shirô, je me serais attendue à retrouver Fujimura Taiga « Tiger » dans son dojo, au lieu de quoi j’ai droit à un générique animé suivi d’un écran de changement de date. Nous sommes maintenant le 3 février. En bas à droite de l’écran apparaissent le chiffre 4 et le mot « partner », soit « partenaire ». Ensuite commence un retour dans le passé. Ça valait bien la peine d’avoir une écran de changement de date pour revenir en arrière de cinq ans juste ensuite… Enfin! poursuivons.

Une musique calme et légèrement mélancolique et un décor monochrome accompagnent le récit d’une nuit passée avec Emiya Kiristugu (le père adoptif de Shirô) à regarder la lune. Kiritsugu se remémore son enfance, quand il rêvait de devenir un super-héros. Quand Shirô, qui considère Kiritsugu comme un super-héros, s’en étonne, le père déclare qu’il ne croit pas qu’il soit possible d’être un super-héros à l’âge adulte. fate10_005Shirô déclare qu’il prendra la relève de ce rêve, puisqu’il n’est encore qu’un enfant. Kiritsugu rit. Il dit qu’il est soulagé, puis il ferme les yeux pour ne jamais les rouvrir.

De retour au présent (le 3 février, donc), Shirô se réveille dans sa chambre, couvert de pansements. Il a des nausées et des douleurs variées. Il se rend dans son salon, où il trouve Rin. En la voyant, il se remémore ses aventures de la veille, s’étonnant d’y avoir survécu. Rin le gronde pour son geste téméraire. Quand Shirô lui demande pourquoi ça la dérange à ce point, elle dit avoir passé la nuit à s’inquiéter pour lui. Donc elle en veut à son adversaire dans une battle royale [3] de ne pas optimiser ses chances de survie… c’est quoi son plan? montrer des baies empoisonnées à la caméra? [4]

fate10_008

Rin demande à Shirô s’il préfère parler de la nuit précédente ou de choses sérieuses. Trois options sont disponibles :

Choix 1 : Interroger Rin au sujet de la veille
Choix 2 : Interroger Rin au sujet des « choses sérieuses »
Choix 3 : Éviter de parler de la veille et des « choses sérieuses »

Je dois avouer que je suis curieuse au sujet de la veille et de miraculeuse récupération de Shirô, mais je suis encore plus curieuse d’apprendre ce qui est plus sérieux que de voir ses entrailles répandues sur l’asphalte suite à une attaque du plus grand héros de la Grèce. J’opte donc pour le second choix.

Quand Shirô demande à Rin de quelles « choses sérieuses » elle veut parler et pourquoi elle est chez lui, la jeune mage répond par une question : qu’est-ce que Shirô a l’intention de faire? Il ne le sait pas lui même. N’étant pas réellement intéressé par le Graal, il se demande s’il devrait risquer sa vie pour. Il fait part de ses doutes à Rin.fate10_012

La jeune femme explique que si Shirô renonce à participer à la guerre il serait vraisemblablement tué par son Servant, Saber. En effet, les Servants ont le même but que les Masters dans cette guerre : il veulent obtenir le Graal. Si Shirô renonce à cette quête, Saber n’aura plus de raison de lui obéir. Le jeune homme réalise ainsi que Saber a ses propres désirs, son propre souhait à formuler en cas de victoire. En même temps, il se rend compte que les autres Servants ont chacun un souhait à réaliser, incluant le terrible Héraclès.

Rin apporte à Shirô de l’information supplémentaire au sujet de la magie : l’énergie magique peut être emmagasinée, puis utilisée comme « carburant » pour permettre à un Esprit Héroïque d’utiliser plus et mieux leurs pouvoirs. Il en va de même pour les mages. Chaque mage produit de l’énergie magique qui peut être utilisée par lui ou elle ou par son Servant. Pour obtenir plus d’énergie magique, les Esprits Héroïques peuvent également prendre l’énergie d’autres êtres humains. Rin explique qu’il y a eu de nombreux cas [référence nécessaire] de mages recourant au meurtre de non mages pour rendre leurs Servants plus puissants. Pour sa part, Rin considère que cette stratégie est stupide puisque le modus operandi des meurtres pourrait permettre aux autres Master d’accumuler de fate9_016l’information sur l’assassin, mais aussi parce que l’Association des mages interviendrait probablement si un Master se fait remarquer par une série de meurtres. Pour être honnête, je ne crois pas que tous les Masters ont le même souci de dissimuler l’information. Illya, par exemple, n’a pas hésité à révéler son nom ainsi que celui de Berserker.

Rin explique finalement ce qui s’est passé la veille au soir après le départ d’Illya et la perte de conscience de Shirô : le corps du jeune homme s’est « soigné » de lui-même. Rin l’a ensuite transporté jusque dans son lit. Shirô ne connaissant aucune magie régénérative, Rin pose l’hypothèse que son puissant lien avec Saber lui permet de partager ses pouvoirs naturels de régénération. Elle l’avertit tout de même qu’il est peut probable qu’il puisse survivre une seconde fois à de telles blessures.

Rin propose une alliance à Shirô. Personnellement, je n’ai rien contre une alliance dans une compétition où une seule personne (ou, en l’occurence, un seul Master et un seul Servant) peut gagner, seulement je crois qu’il est très important de définir dès le début les conditions de rupture de l’alliance. Enfin! j’ai deux options : Shirô peut s’allier avec Rin ou refuser son offre. Je n’ai pas l’impression fate10_011que la seconde option est un choix viable, donc je choisis la première. Rin déclare qu’elle coopérera avec Shirô jusqu’à ce qu’ils éliminent Berserker.

Même dans cette conversation dépourvue d’échanges de coups, différents effets sont utilisés pour traduire les émotions des personnages. La musique change selon le sujet de conversation et un fond rouge et un son de combustion accompagnent la colère de Rin, et l’effet de battement de cœur (bruitage et court fondu au rouge) suit la poignée de main entre les nouveaux alliés.

fate10_014Le premier geste de Rin pour aider Shirô, lequel a peu d’expérience en magie, est de lui prêter un livre qui contient de l’information sur les différentes classes que prennent les Esprits Héroïques lorsqu’ils sont invoqués comme Servants pour participer à la guerre du Graal. Il arrive que ce soit différent, mais la plupart du temps, et c’est le cas pour la guerre actuelle, les classes sont les suivantes : Saber, Lancer, Archer, Rider, Caster, Assassin et Berserker. Elle explique également que la renommée d’un Esprit Héroïque lui confère une puissance supplémentaire, puis elle enseigne à Shirô ce qu’est un Noble Phantasm [5].

Décidément, le Graal apprécie les règles complexes! Je l’imagine en train de planifier tout ça…

Le Graal est capable de réaliser n’importe quel souhait; il n’a eu aucune difficulté à obtenir un tableau magnétique il y a plusieurs centaines d’années.

Enfin! il se fait tard ; je vous laisse là-dessus.

9 novembre 2016 : Cliquez ici pour lire la suite.

1. HAMILTON, Edith. La mythologie : Ses dieux, ses héros, ses légendes. Traduit de l’anglais par Abeth de Beughem. 1978, 1997. Alleur : Marabout, 450 pages. Page 208.
2. Voir Fate/Stay Night : Fate (Realta Nua) partie 8.
3. Référence au long métrage Battle Royale, où des adolescents sont contraints de s’entretuer jusqu’à ce qu’il ne reste qu’un(e) d’entre eux.
4. Référence au sureau mortel dans le roman The Hunger Games : dans cette compétition télévisée où les participants sont contraints de s’entretuer, les règles ne permettent qu’un(e) seul(e) gagnant(e). Les deux finalistes menacent de se suicider en avalant simultanément du sureau mortel, ne laissant personne pour remporter la victoire. Les règles sont alors modifiées par l’organisateur de la compétition.
5. Un Noble Phantasm (ou Artefact) est un objet ou d’un pouvoir spécial d’une grande puissance. Le Noble Phantasm d’un Servant est directement lié à la légende qui entoure ce dernier, et pour l’activer, le Servant doit utiliser son « vrai nom ». Voir Fate/Stay Night : Fate (Realta Nua) partie 2.

À propos de emerancega

J'ai 23 ans, une collection de cubes Rubik et un amour inconditionnel pour la littérature.
Cette entrée, publiée dans Critiques et commentaires, est marquée , , , , , , . Mettre ce permalien en signet.

4 réponses à Fate/Stay Night : Fate (Realta Nua) partie 10

  1. Mia dit :

    Un dessin!
    T’étais motivée :)

    J’aime

  2. emerancega dit :

    Une fois que j’ai visualisé le Graal en train d’organiser ses idées pour pouvoir définir les règles de sa guerre, je ne pouvais plus me sortir cette image de la tête.

    J’aime

  3. Trop drôle ton dessin :)
    Pour l’instant, tu sembles faire des choix judicieux.

    J’aime

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s