Fate/Stay Night : Fate (Realta Nua) partie 9

Vous aurez deviné, par le titre de cet article, qu’il s’agit de la neuvième partie de mon commentaire de lecture au sujet de la route Fate du visual novel japonais Fate/stay night. Si vous n’avez pas déjà lu le début de cet article, je vous invite à le faire : partie 1 partie 2 partie 3 partie 4 partie 5 partie 6 partie 7 partie 8 AVERTISSEMENT : Cet article révèle des éléments de l’intrigue de Fate/stay night.

Après avoir découvert une première mauvaise fin, revenons au moment où Emiya Shirô a choisi de révoquer ses sceaux de commande. Cette fois-ci, Shirô va accepter de participer à la guerre du Graal. Il a encore de la difficulté à croire ce qu’il vient d’apprendre, mais si le feu Rider_tableaudévastateur survenu dix ans auparavant est réellement le résultat de la précédente guerre du Graal, Shirô doit s’assurer que cette nouvelle guerre se terminera autrement.

Avant de quitter l’église, Tohsaka Rin en profite pour interroger Kotomine au sujet des autres Masters. Bien qu’il ne connaisse pas l’identité de trois des Masters ayant rejoint la guerre, le prêtre sait que six Servants ont été invoqués. Les deux premiers ont été Berserker, puis Caster. Sachant que Lancer a été invoqué (on l’a déjà rencontré plus tôt dans l’histoire), ainsi qu’Archer et Saber (les Servants de Tohsaka Rin et d’Emiya Shirô), le prochain Servant à former un contrat avec un Master devrait être Rider ou Assassin.

Résumé des informations disponibles au sujet des Servants et Masters impliqués dans la guerre du Graal
Classe du Servant Identité du Servant Master
Archer Tohsaka Rin
Assassin
Berserker La fille aux yeux rouges
Caster
Lancer Cúchulainn
Rider
Saber Emiya Shirô

Kotomine déclare que la guerre du Graal est officiellement commencée et interdit à Tohsaka Rin de retourner à l’église avant la fin de la guerre, sauf si elle vient chercher asile après avoir perdu son Servant. Elle se dirige vers les portes de l’église et invite Shirô à l’imiter. Avant que Shirô ne passe le seuil, Kotomine lui dit :

Rejoice, boy. Your wish will finally come true.

Réjouis-toi, mon garçon. Ton souhait va finalement devenir réalité.

fate9_003

Kotomine

Kotomine fait référence au rêve de Shirô d’être un super-héros. Ainsi Shirô sera un super-héros… reste à voir pour combien de temps. Kotomine souligne que pour tout super-héros, il faut un méchant, un puissant mal auquel s’opposer. Shirô réalise que son désir de se battre pour protéger quelque chose est indissociable de la présence d’une menance pour attaquer cette chose. Kotomine semble reprocher à Shirô son souhait d’être un super-héros, comme si c’était ce souhait qui avait appelé les ennemis que Shirô devra affronter (comme une fille qui prend plaisir à démembrer et éviscérer une proie encore consciente, par exemple…)

fate9_004

Tohsaka Rin

Kotomine conseille à Shirô de faire bien attention à lui, puis ce dernier sort et rejoint Tohsaka Rin et Saber. Remarquant que le Servant de Rin, Archer, ne marche pas avec eux, Shirô s’informe de son état. Rin explique qu’elle ne croit pas être en mesure de le matérialiser pour un certain temps en raison des blessures qu’il a subies en affrontant Saber. Archer se repose donc chez elle.

À ces mots, Shirô se souvient que les mages ont pour habitude de transformer leurs demeures en véritables forteresses magiques. Le champ magique qui entoure la demeure de Shirô serait plutôt comparable à un simple système d’alarme, mais lui est déjà fort utile. Contrairement au jeune homme, Rin s’est préparée à participer à la guerre du Graal, aussi peut-on supposer que son manoir est bien protéger et que les autres Masters n’oseront pas y entrer pour attaquer Archer.

Shirô demande à Rin si Kotomine connaît l’identité d’Archer. La jeune femme explique qu’elle considère comme vital de garder secrète l’identité de son Servant. Une fois l’identité d’un Esprit Héroïque révélée, il est selon Rin inévitable que cet Esprit Héroïque sera vaincu un jour où l’autre, puisque son potentiel sera connu de ses adversaires. De crainte que Shirô ne révèle l’identité de Saber par erreur, Rin déclare qu’il vaudrait mieux que la combattante ne partage pas cette information avec lui.

Le combat

Le combat dont Shirô a été témoin avant de devenir un Master
Voir l’article

Au moment de se séparer de Shirô, Rin déclare qu’elle s’est acquittée de sa dette envers lui en l’instruisant au sujet de la guerre et en lui présentant Kotomine, qui lui a aussi fourni une bonne part d’informations. Ainsi, après s’être quittés, les deux mages seront des ennemis. On remarquera que Rin ne fait aucune mention de comment elle a sauvé la vie de Shirô avant qu’il ne devienne un Master.

Bien qu’il ignore que Rin lui a sauvé la vie, Shirô sent qu’elle ne l’a pas seulement aidé parce qu’il mis fin à l’attaque de Saber. Il dit à Rin qu’elle est réellement une bonne personne et qu’il préférerait ne pas être son ennemi.

Rin conseille à Shirô de faire bien attention à lui et de se réfugier immédiatement à l’église si Saber est tué, puis elle tourne les talons… et fige. « Hé! avez-vous terminé votre conversation ? »(je me permets de traduire les dialogues car je lis Fate/stay night en anglais) demande la voix d’une jeune fille. fate9_009La fille aux cheveux gris et aux yeux rouges entre en scène, accompagnée bien entendu de Berserker. « Bonsoir, Onii-chan. C’est la seconde fois que l’on se rencontre ainsi, » dit-elle en souriant. Elle s’adresse ensuite à Rin : « Hein? Oh, ton Servant prend du repos? C’est dommage, je croyais que je vous tuerais en même temps tous les deux. »

La fille aux yeux rouges prend le temps de faire une révérence puis se présente : Illyasviel von Einzbern, ou plus simplement Illya. Aux côtés d’Illya, son Servant contraste avec sa blancheur, sa petite taille et son comportement affecté : les traits de l’immense brute à la peau sombre qu’est Berserker sont dessinés pour inspirer la terreur. D’une voix enjouée, Illya lance l’assaut. L’action, très rapide, est représentée à l’aide d’animations très simples : des effets de défilement et de grossissement sont appliqués à des dessins de Berserker et de Saber, puis l’image reste fixe pour permettre de lire ce qui se passe, et on peut poursuivre avec d’autres effets visuels suivis par une image fixe, et ainsi de suite. Les réflexions de Shirô sur le combat sont présentées devant un fond blanc à différents moments du combat. On ne voit jamais clairement Berserker, mais son effet sur Saber est évident : le combattant fou frappe rapidement, et il frappe fort, contraignant Saber à rester sur la défensive. C’est son troisième combat de la journée, et c’est de plus en plus difficile pour elle de résister aux attaques dévastatrices de Berserker.

Saber se replie comme pour protéger sa poitrine qui saigne. Berserker se jette sur elle, mais il est frappé de plein fouet par un sort lancé par Tohsaka Rin. Il est ébranlé par le choc, mais s’en sort sans une égratignure, au désespoir de Rin. Elle lance sort après sort, mais fate9_032Berserker ignore complètement ces attaques pour se concentrer sur Saber. Le monstre abat une pluie de coups sur Saber, puis il pousse un rugissement énorme et baisse une fois de plus son épée, faisant gicler le sang.

Berserker s’arrête. Illya fanfaronne, fière de son Servant, qu’elle présente comme le plus grand héros de Grèce, Héraclès (ou Hercule). Visiblement, elle est confiante en sa capacité de se débarasser rapidement de ses adversaires. Elle ne cherche pas à leur cacher l’identité de Berserker, pas plus qu’elle ne tient à les achever avant qu’ils aient une chance de s’en sortir. Elle doit tenir ça des adversaires de James Bond ou des superméchants de bande dessinée. Enfin! deux options s’offrent à Shirô : prendre la fuite avec Tohsaka ou se porter au secours de Saber. Je verrai ça tout à l’heure.

fate9_015

Illyasviel von Einzbern

J’aime beaucoup comment les effets visuels et sonores ainsi que l’écriture de chacune des scènes de combat les distinguent, même si les mêmes techniques narratives et effets sont utilisés dans plusieurs d’entre elles. Examinons chacun des combats s’étant déroulés jusqu’à maintenant :

Premier combat : Lancer contre Tohsaka Rin et Archer

Rin ayant remarqué un champ magique à l’école, elle en trouve la source, sur le toit d’un batiment. Elle s’apprête à le neutraliser lorsque Lancer entre en scène. La musique, tendue, est marquée de pulsations qui rappellent des battements de cœur. Rin a le temps d’observer Lancer et son arme, mais ensuite l’action commence. Une musique électronique que je ne peux décrire que comme « stressante » se fait entendre. Les coups échangés sont souvent représentés par des lignes de couleur tandis que les réflexions de Rin apparaissent devant des décors essentiellement bleu marine (le combat a lieu en soirée). Les couleurs les plus présentes dans le combat sont le rouge (les yeux et l’arme de Lancer, l’habillement d’Archer, plusieurs des coups échangés) et le bleu (l’habillement et la chevelure de Lancer, les décors, plusieurs des coups échangés). La musique change pour une autre musique d’action très rythmée mais la thématique des couleurs demeure. Rin appelle d’ailleurs Archer « celui en rouge »(traduction libre) plus d’une fois. Le combat est raconté du point de vue de Rin, dont les pensées sont parfois présentées sur un fond blanc.

Cette première scène de combat appartient au prologue, ce qui signifie qu’elle contient aussi beaucoup – BEAUCOUP – d’exposition. Elle est présentée en sections plus ou moins longues qui s’entremêlent avec le combat. Archer fait apparaître deux dans ses mains pour se battre. Lancer les brise mais Archer continue à en faire apparaître de nouvelles. La musique s’arrête en même temps que les coups. Ayant compris qu’il ne viendra pas à bout des armes sans cesse régénérées d’Archer, Lancer a décidé d’utiliser son attaque ultime. L’ambiance sonore est maintenant constituée d’un bruit de vent et de battements de cœur et Rin perd espoir lorsque Lancer remarque la présence de Shirô et se lance à sa poursuite, ce qui met fin à l’affrontement.

On a droit à une seconde description de ce combat un peu plus loin, cette fois à travers le regard de Shirô. Le silence fait place à quelques sons de métal qui s’entrechoque, lointains, diffus. Quand Shirô aperçoit les esprits héroïques, le combat est déjà commencé et la musique « stressante » accompagnée de nombreux bruits de métal se fait entendre. Archer et Lancer apparaissent sur une même image, qui grossit au fur et à mesure que Shirô prend conscience de l’action qui se déroule. L’image se déplace ensuite pour montrer Lancer, puis Archer, comme Shirô les regarde tour à tour.

fate9_052Shirô se rend compte qu’il va bientôt mourir. Le décor est maintenant en tons de gris inversés (voir l’image ci-contre). Des battements de cœur particulièrement forts de la part de Shirô sont représentés par de courts fondus au rouge. Quand Lancer se rend compte de la présence de Shirô, se dernier s’enfuit, ce qui est représenté par une succession de décors. Ensuite, on ne parle plus réellement de combat, plutôt d’une exécution.

Deuxième combat : Lancer contre Shirô

De retour chez lui, Shirô est attaqué par Lancer. J’ai déjà donné une description plutôt détaillée de ce combat, qui se divise entre moments d’attente et moment d’action, et qui suit le parcours des combattants de la maison de Shirô à la cabane de son jardin. Je me contenterai de citer ici la cinquième partie de ce commentaire de lecture :

Cette scène de combat est très bien faite. Elle est découpée en16Fate5_Combat deux types de moments : l’attente et l’action. Pendant l’attente, tout est question d’atmosphère. La musique et les décors monochromes créent une tension palpable. Shirô décrit non seulement ce qu’il se passe, mais aussi ce qu’il ressent, et l’analyse qu’il fait de la situation. Pendant l’action, tout se passe rapidement : coups, sons de métal qui s’entrechoque, rapides changements d’image. Les images représentant les coups échangés sont très définies, très contrastées.

Troisième combat : Lancer contre Saber

34Fate5_InvisibleWeaponAlors que Lancer s’apprête à tuer Shirô, ce dernier invoque Saber, qui affronte immédiatement Lancer. Ayant déjà décrit ce combat, je cite la sixième partie de cet article :

L’idée d’un combat entre deux Esprits Héroïques, deux légendes, rappelés dans le monde des vivants pour la guerre du Graal, est épique en soit. Le com
bat paraît d’autant plus épique qu’il y a un effet de gradation. Dans la scène précédente, Lancer s’en prenait à Shirô. Du début à la fin, l’Esprit Héroïque avait le dessus. Ses premières attaquent étaient plutôt faibles, comme s’il n’y mettait aucun réel effort. Puis, voyant que Shirô se défendait, Lancer a pris plus d’intérêt au combat. Toutefois, il ne frappait pas de toute sa force, n’usait pas de toute sa ruse : il s’amusait, curieux de voir de quoi le jeune mage était capable. Il ne craignait pas que l’issue du combat lui soit défavorable car la mort de Shirô semblait inévitable.

Lorsque Saber entre en scène, la situation change du tout au tout. Le contraste entre Shirô et elle fait ressortir ses talents de combattante. […]

Quatrième combat : Saber contre Archer et Tohsaka Rin

fate9_053Percevant la présence d’Archer et de Tohsaka Rin tout juste à l’extérieur des murs de la propriété de Shirô, Saber saute par-dessus un mur pour les attaquer. Incapable de la suivre, Shirô arrive après elle sur les lieux du combat. Ainsi, on a droit à une musique tendue mais moins forte et rythmée que la musique de combat, ainsi qu’à une succession de décors bleu marine et de pensées de Shirô sur fond noir avant que le jeune mage soit assez près de l’action pour voir ce qu’il se passe. Dès qu’il aperçoit Saber, qui pointe son arme vers Rin, Shirô lui ordonne de s’arrêter, mettant fin au combat.

Cinquième combat : Illyasviel von Einzbern et Berserker contre Saber et Tohsaka Rin

J’ai décrit ce combat plus haut. Ce qui le distingue réellement, c’est que les coups de Berserker sont si rapides et que ce dernier si fate9_029imposant qu’il faut attendre après la moitié du combat avant de réellement le voir. Jusque là, on n’a aperçu le haut de son corps qu’une fraction de seconde à la fois.

J’ai hâte de continuer ma lecture et de découvrir de nouvelles scènes de combat. Elles sont, à mon humble avis, les scènes les mieux écrites de ce que j’ai lu de Fate/stay night. Enfin! il se fait tard. À bientôt pour la suite!

25 septembre 2016 : Cliquez ici pour lire la suite.

À propos de emerancega

J'ai 25 ans, une collection de cubes Rubik et un amour inconditionnel pour la littérature.
Cette entrée, publiée dans Critiques et commentaires, est marquée , , , , , , . Mettre ce permalien en signet.

3 réponses à Fate/Stay Night : Fate (Realta Nua) partie 9

  1. Ping : Fate/Stay Night : Fate (Realta Nua) partie 10 | emerancega

  2. Fate stay night est clairement LA référence en Visual Novels d’action. Les combats sont tous plus impressionnants les uns que les autres. En passant, une des améliorations principales de la version Réalta Nua est l’amélioration visuel et sonore des combats.

    J’aime

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s